BIENVENUE SUR ESTACWEB.COM


Pour vous enregistrer, c'est simple et gratuit.
JE M'INSCRIS
Votre inscription sera confirmée sous 24h maximum.


Pour vous connecter, rendez-vous de ce côté.
JE ME CONNECTE

[Entraineur 2016-2018] Jean-Louis Garcia

Les anciennes gloires (ou pas) de l'ESTAC. Retrouvez toutes les fiches joueurs des anciens joueurs de l'ESTAC : Blaise Matuidi, Djibril Sidibé, Corentin Jean...
troyenetchampenois
Pro
Pro
Messages : 1634
Enregistré le : 05 févr. 2011, 14:11

[Entraineur 2016-2018] Jean-Louis Garcia

Message par troyenetchampenois » 31 mai 2017, 21:25

Je créé ce topic, car il me semble qu'il manque à ce forum.
Ce monsieur a fait pour sa première année ce que beaucoup de Présidents descendant de L1 souhaiteraient avec un budget assez conséquent, une remontée immédiate; et ceci en étant tout nouveau dans le club et une année passée précédente catastrophique.
De même, il semble vraiment impliqué dans le club. Ses visites lors des matches de la réserve (pas seulement des apparitions; d'ailleurs , son prédécesseur ne me semblait pas la côtoyer), montre qu'il s’intéresse "à la promotion interne" pour le futur de l'équipe première.
Et puis, lors de ces commentaires d'avant et d'après matches, je ressens une certaine sincérité dans ses responsabilités (le beau jeu n'est pas une obstination, comme ce fut le cas auparavant), une volonté d'aller vers l'avant, faire toujours mieux (même si parfois il peut montrer son désaccord envers ses joueurs lors d'un mauvais match).
Je pense que JLG peut réussir à l'ESTAC sur la durée, il a déjà bien commencé sa première saison.


3,6 km du SDA

pepe 51
Pro
Pro
Messages : 2578
Enregistré le : 14 août 2012, 21:48

Message par pepe 51 » 31 mai 2017, 22:04

On lui souhaite bien évidemment le meilleur chez nous pour la saison a venir, et encore bravo pour celle qui vient de s'ecouler.
C'est vrai qu'il a l'air de se plaire a L'ESTAC ,et on voudrait bien qu'il s'attache au club quelques saisons , mais tout va tellement vite en foot ???
tout peut s’arrêter net suite à des résultats médiocres , un changement de présidence ou de propriétaire.............



Avatar du membre
Tristanestac
International
International
Messages : 5042
Enregistré le : 18 sept. 2005, 20:03
Localisation : Pas Troyes

Message par Tristanestac » 31 mai 2017, 22:12

Bravo pour cette saison, je faisais parti des gens qui n'y croyaient pas trop, il nous aura bien fait mentir. C'est un meneur d'homme, un mec qui sait remettre ses choix en question et qui arrive à motiver le groupe ! On l'a vu à la fin du match contre Sochaux où il va consoler ses joueurs un par un en leur expliquant qu'ils vont le faire en barrage et qu'ils ont déjà fait quelque chose d'énorme. Je ne suis pas sûr qu'un type comme Furlan aurait réagit comme ça.
Qu'il n'oublie pas de remettre ses choix en question en Ligue 1 et on pourra faire quelque chose de mieux. Pour moi, nos différents échecs avec JMF sont dus à son ego surdimensionné qui l'aveuglait devant le niveau de certains joueurs et de ses compositions.


MASONI DEMISSION

troyenetchampenois
Pro
Pro
Messages : 1634
Enregistré le : 05 févr. 2011, 14:11

Message par troyenetchampenois » 06 juin 2017, 23:10

A la fin de saison avec leur effectif respectif, qui de Rudi ou de Jean-Louis sera l'un devant l'autre ?


3,6 km du SDA

Avatar du membre
jibex
Pro
Pro
Messages : 1714
Enregistré le : 19 avr. 2006, 12:00
Localisation : Louisiane

Message par jibex » 06 juin 2017, 23:42

Je ne sais pas mais ce que j'espère, c'est que Garcia gagne demain à Roland.



Tonio
Espoir
Espoir
Messages : 857
Enregistré le : 09 déc. 2016, 14:05

Message par Tonio » 07 juin 2017, 02:26

Caroline est notre dernière représentante, les Français s'étant fait décimer rapidement, comme ça arrive bien trop souvent malheureusement.



Avatar du membre
seboun
International
International
Messages : 5299
Enregistré le : 01 oct. 2002, 08:36
Localisation : No Files

Message par seboun » 07 juin 2017, 14:06

Article ce jour dans l'EE.
La montée de l’Estac, on la doit pour beaucoup au management du technicien varois, main de fer (sur le terrain) dans un gant de velours (en dehors).
Souvenons-nous l’été dernier. Pour assurer la reconstruction et l’après-Furlan, après une saison cauchemardesque, le club troyen avait parié sur Jean-Louis Garcia, un entraîneur qui possédait sans doute des qualités (il s’était imposé à Toulon et Angers) mais restait sur des échecs (à Lens puis à Châteauroux). À l’annonce de sa nomination, pour trois saisons (!), les supporters étaient circonspects. Mais l’homme, en quelques mois, a su vaincre les préjugés, convaincre les sceptiques, forcer le respect.
Aujourd’hui, après une saison aboutie et un dénouement extraordinaire, personne n’osera critiquer le technicien qu’il est. Les résultats plaident pour lui. « D’être tombé sur Jean-Louis est un gros coup de chance, avance Philippe Beury, le docteur. Qu’on le veuille ou non, Daniel Masoni sait choisir ses collaborateurs. Recruter Jean-Louis, entraîneur en CFA à Grenoble, était un choix improbable. Mais un choix juste. Car si nous ne possédions pas les meilleurs joueurs, notre équipe rivalisait avec les meilleures. » « Qu’il vienne de CFA pouvait être une force, pense Daniel Masoni. Jean-Louis a eu l’humilité, après des expériences compliquées, de rebondir dans les divisions inférieures. Par orgueil, bien des entraîneurs ne l’auraient pas fait. »La vérité du jour n’est pas forcément celle de demain. Mais aujourd’hui, Daniel Masoni est ravi de son choix : « Jean-Louis correspond parfaitement au club, à ses valeurs. Il ne travaille pas que pour lui, est respectueux de tous... C’est ce qui nous manquait ces dernières années... »Jean-Louis Garcia, « un homme qu’on voit beaucoup gesticuler depuis la tribune » comme l’a défini en début de semaine dernière Gérard Menuel, adjoint au maire de Troyes, n’est pas qu’un simple aboyeur. S’il intervient sans arrêt à l’entraînement, s’il ne relâche jamais l’étreinte, le Varois « est quelqu’un de foncièrement humain » selon Karim Azamoum, « qui a permis de reconstruire un groupe solide sur des bases très solides » . « Il crie beaucoup ? sourit Aloïs Confais. Normal, nous sommes jeunes. Le coach est très exigeant avec les plus jeunes. Il essaye de tirer de nous le meilleur. C’est pour le bien du groupe, pour notre bien... »
Avant la saison, lorsque nous l’avions rencontré lors du stage à Chantilly, nous avions découvert un homme droit, carré. Toujours très poli, animé d’une féroce rage de réussir, de prouver qu’il avait le niveau pour mener un groupe au plus haut niveau. Les mois ont passé ; mais jamais l’entraîneur ne s’est dédit. « Travailler avec lui n’est pas facile, reconnaît Philippe Beury. Mais quand c’est facile, tu n’avances pas et tu ne gagnes rien. Ce garçon est très pro, franc. Il ne te fera jamais de coup en douce. » « Il n’est jamais méchant, toujours juste », ajoute Pascal Faure, le préparateur physique.En début de saison, le technicien a pris des décisions fortes (quand il ne veut plus d’un joueur, il le dit clairement et va au bout de sa logique). Il a surtout su se faire apprécier des cadres, les impliquer dans le projet. « Il a été intelligent en responsabilisant les anciens, en leur faisant confiance », songe Stéphane Darbion.Dès son arrivée, le coach a endossé le costume de guide, se projetant vers l’avenir. « Il fallait rompre avec le passé, poursuit Darbion, repartir sur un autre cycle, installer une dynamique nouvelle. » « Ce challenge, nous l’avons pris à cœur, analyse Manu Nogueira, son adjoint. Nous savions la tâche difficile. Mais nous nous sommes donné les moyens de la mener à bien. Vous savez, nous sommes des travailleurs... »« Jean-Louis est quelqu’un d’exigeant , juge Momo Bradja, passé du statut de numéro 1 à simple adjoint l’espace d’un été. Avec Olivier (Tingry), nous nous sommes mis à sa disposition. Jean-Louis, pointilleux, est une vraie locomotive. » Une loco de 54 ans qui, après avoir toussoté quelques années, a repris sa vitesse de croisière.« Depuis dix ans que je travaille à ses côtés, Jean-Louis a évolué, conclut Pascal Faure. Il gère bien mieux les moments difficiles, a atteint une certaine maturité. Avec les années, il a acquis plus de certitudes. » Qu’il faudra exposer à la lumière de la Ligue 1, dès le mois d’août prochain.



Tonio
Espoir
Espoir
Messages : 857
Enregistré le : 09 déc. 2016, 14:05

Message par Tonio » 07 juin 2017, 15:39

Merci, c'est intéressant de lire un tel plébiscite.



palexandre
International
International
Messages : 9951
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Message par palexandre » 07 juin 2017, 15:49

Il m'arrive de me tromper au moment du recrutement de nos joueurs : j'étais par exemple plus que circonspect quand l'ESTAC a fait signer HERELLE, GIRAUDON, DINGOME et NIANE (pas d'erreur en revanche concernant CORDOVAL, SISSAKO, KAYE ou PAYE :wink: ), mais j'étais l'un des seuls à saluer l'embauche de JLG.
Donc, je suis content d'avoir eu raison et il est même allé au delà des mes espérances.
Je pense qu'il est largement capable de s'adapter à la L1 (contrairement à l'autre mégalo), comme MOULIN, qui lui a succédé à ANGERS.



Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 16072
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Message par turtle » 07 juin 2017, 16:35

palexandre a écrit :
07 juin 2017, 15:49
Il m'arrive de me tromper au moment du recrutement de nos joueurs : j'étais par exemple plus que circonspect quand l'ESTAC a fait signer HERELLE, GIRAUDON, DINGOME et NIANE (pas d'erreur en revanche concernant CORDOVAL, SISSAKO, KAYE ou PAYE 😉 ), mais j'étais l'un des seuls à saluer l'embauche de JLG.
Donc, je suis content d'avoir eu raison et il est même allé au delà des mes espérances.
Je pense qu'il est largement capable de s'adapter à la L1 (contrairement à l'autre mégalo), comme MOULIN, qui lui a succédé à ANGERS.
Tu as oublié ton cher Cacérès dont tu continues à dire qu'il a le niveau pour jouer en L1 alors qu'il n'a pas le niveau l2 :lol:



Répondre Sujet précédentSujet suivant