Toute l'actualité des Transferts de l'ESTAC dans un forum dédié.
Rubrique TRANSFERTS accessible aux connectés uniquement.
Cliquez ici pour accéder à la rubrique.
_____________
Si vous rencontrez des difficultés à vous connecter, videz le cache de votre navigateur en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + F5 de votre clavier.

[L2/J18] Nancy 1 / 1 Troyes - Vendredi 14 décembre à 20h

Arbitre : Pierre Gaillouste. Buteur : Yoann Touzghar - 75'

Match après match, c'est ici que l'on en parle. Saison par saison, retrouvez l'ensemble des discussions depuis la saison 2013/2014 jusqu'à la saison en cours (2018/2019).

Modérateurs : Tomass-10, snoopy45, edo, Toon

Répondre
palexandre
International
International
Messages : 9004
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Re: (L2/J18) Nancy-Troyes le vendredi 14 décembre à 20h

Message par palexandre » 12 déc. 2018, 13:25


:

J'entends bien tes arguments. Et c'est vrai qu'il y avait une semaine entre Saint-Privé et Nancy. RA a sans doute pensé que ça passerait avec son équipe 1 bis, ça permettait de faire jouer les seconds couteaux (Abdallah, Poaty, Ben Saada, Tinhan, Marcel, Camara) et de garder une dynamique vestiaire. Perrin n'a plus à se préoccuper des susceptibilités du vestiaire. C'est plan Orsec et tant pis si 10 gus font la gueule. Le contexte n'est tout simplement pas le même.



KSC
Pro
Pro
Messages : 1665
Enregistré le : 20 juin 2017, 12:28

Message par KSC » 13 déc. 2018, 07:24


palexandre a écrit :
12 déc. 2018, 10:56
OK les gars, c'était juste une info. Maintenant, c'est vrai qu'on ne joue pas avec son palmarès. Mais la 19 ème place de Nancy avev cet effectif est quand même une incongruité, un peu comme Monaco en L1. Sur la strategie en CDF, Perrin a choisi d'aligner pratiquement son équipe type pour peaufiner les automatismes, ce qui est logique puisqu'il n'a son groupe que depuis un mois. Pour l'Estac, RA a choisi de préserver ses titulaires, ce qui est signe que le club, sans le dire, vise les play offs. Enfin c'est mon idée mais ... peut-être que je le trompe.
Je pense que le club vise au minimum les playoffs. Quand on a ete premier sur les 7-8 derniers matchs, on ne peut plus se cacher.

palexandre
International
International
Messages : 9004
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Message par palexandre » 13 déc. 2018, 12:24


C'est aussi ce que je pense.

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2947
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 13 déc. 2018, 12:52


👥 Le groupe troyen face à l'@asnlofficiel : Diouf-Samassa-Cordoval-Giraudon-Obiang-Salmier-Tavares-Ben Saada-Kashi-Martins Pereira-Nivet-Pelé-Raveloson-Camara-Fortuné-Mbeumo-Tinhan-Touzghar #ASNLESTAC
Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 15093
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Message par turtle » 13 déc. 2018, 13:21


Palexandre va être content Cordoval est bien dans le groupe ! Toujours les boulets Tinhan et Ben Saada par contre.

Avatar du membre
seboun
Pro
Pro
Messages : 4935
Enregistré le : 01 oct. 2002, 08:36
Localisation : No Files

Message par seboun » 13 déc. 2018, 14:35


Petit article de l'Est Républicain de ce jour, sur les années troyennes d'AP :
ASNL : Alain Perrin, le Troyen
C’est à Troyes, pendant neuf ans (1993-2002), qu’Alain Perrin a démontré toutes ses qualités d’entraîneur pour diriger ensuite des clubs bien plus huppés. L’actuel coach nancéien revient sur cette période essentielle de sa carrière.

Troyes, deux, un, go ! Si Alain Perrin s’est construit comme éducateur à l’ASNL, à la tête du centre de formation et de l’équipe réserve, c’est bien du côté de Troyes qu’il a véritablement lancé sa carrière de coach principal. « J’ai littéralement changé de métier » explique-t-il, « A Nancy, j’étais un formateur. À Troyes, je suis devenu entraîneur de l’équipe première avec une obligation de résultats différente. Je ne cherchais pas spécialement à me retrouver en première ligne. Avec mon cursus d’enseignant, je me serais bien vu rester de longues années à m’occuper de la formation à l’ASNL mais il y a eu un changement de politique en 1993. C’est pour ça que j’ai regardé les opportunités qui pouvaient se présenter alors qu’il me restait un an de contrat avec Nancy. Et c’est là qu’il y a eu ce challenge avec Troyes ».

Au total, Alain Perrin a passé neuf ans (1993-2002) sur le banc du club troyen, d’abord appelé l’ATAC puis rebaptisé l’ESTAC. Comme un clin d’œil de l’histoire, il a été recruté dans l’Aube par le regretté Angel Masoni, papa de l’actuel président de l’ESTAC Daniel Masoni, en visite ce vendredi à Picot. Il a réussi l’exploit de prendre l’équipe en quatrième division pour l’amener sur la scène européenne. Avec Alain Perrin, l’ESTAC a terminé deux fois à la 7e place de L1, elle a gagné l’Intertoto et elle a joué l’UEFA.
« Mon parcours à Troyes, ça reste la plus belle réussite de ma carrière compte tenu de tout qu’on a bâti sur la durée. À mon arrivée au club, j’étais le seul salarié ! En plus des montées sportives, il y a eu la création du centre de formation, du centre d’entraînement et même la construction du stade de l’Aube tel qu’il est aujourd’hui. J’ai été associé à la réflexion et aux décisions pour toutes ces réalisations. C’était passionnant ».

Alain Perrin n’a en revanche pas gardé de liens particuliers avec Troyes. Au fil des années, les gens de son époque se font de plus en plus rares à l’ESTAC, « même si Mohamed Bradja, l’un de mes joueurs, est entraîneur adjoint » précise-t-il. Son club de cœur est toujours resté l’ASNL finalement, on le voit avec son précieux coup de main donné aujourd’hui dans une des périodes les plus sombres de l’histoire du club alors qu’il avait initialement pris sa retraite d’entraîneur.
Durant toute son aventure troyenne, bien aidé par la proximité géographique, il est aussi revenu régulièrement à Nancy, là où il a toujours conservé beaucoup d’amis.

Toute cette période est bien loin, désormais. Alain Perrin voit d’abord l’ESTAC comme « un adversaire de qualité » et il considère ce match comme un « beau défi » pour son ASNL remise dans une dynamique positive (quatre victoires, un nul lors des cinq derniers matches toutes compétitions confondues). « Sur les 11 dernières journées, Troyes est leader de L2. Il faudra sortir une grosse performance vendredi pour battre cette équipe à Picot ». Il sait faire, Alain Perrin. Les Troyens ne diront pas le contraire, eux qui en ont profité pendant neuf ans.

palexandre
International
International
Messages : 9004
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Message par palexandre » 14 déc. 2018, 01:51


Cordoval dans le groupe ? On n'a pas le choix puisque DEPLAGNE est en partance et puisqu'ABDALLAH n'a pas montré grand chose de bon à SAINT-PRYVE. Obiang reprend aussi sa place puisque Poaty a été médiocre en CDF.
RA va sans doute aligner à NANCY l'équipe qui a enchaîné 3 victoires consécutives en championnat, avec Giraudon en milieu défensif, malheureusement.
De son côté, NANCY croit dur comme fer à cette barre des 15 points fixée par PERRIN pour redémarrer janvier avec espoir. D'autant que leur sauveur a trouvé son onze type et que l'ESTAC ne ramène jamais rien de Picot. A la place des supporters nancéiens qui seront encore plus de 12 000, j'aurais également beaucoup d'espoirs après une série de 4 victoires (dont 2 en CDF) et un nul.
Equipe probable (en 4-4-2) :
CHERNIK-NERY, SAINT-RUF, SEKA, MOIMBE- BA, ABERGEL, BASSI, NGUESSAN-DALE, DEMBELE.
Banc : NDY ASSEMBE, DIAGNE, COULIBALY, HAAG, BUSIN, TRIBOULET, ROBIC.
MARCHETTI, DA CRUZ, CLEMENT, KOURA, MABOULOU et SANE sont écartés. MURATORI n'est pas encore prêt après une vilaine blessure.

Avatar du membre
Kevin-10
International
International
Messages : 8154
Enregistré le : 25 juil. 2008, 15:06

Message par Kevin-10 » 14 déc. 2018, 06:23


Da Cruz même pas dans le groupe à Nancy ? On a peut-être bien fait de pas le recruter.
Passavant l'ascensor

Masoni Démission !

palexandre
International
International
Messages : 9004
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Message par palexandre » 14 déc. 2018, 11:50


Il semble que oui. Les supporters le trouvent lent et peu motivé. Et la paire Abergel-Ba est excellente, parait-il.

KSC
Pro
Pro
Messages : 1665
Enregistré le : 20 juin 2017, 12:28

Message par KSC » 14 déc. 2018, 15:45


Je ne sais pas pourquoi mais je ne le sens pas du tout ce match. Jouer à Marcel-Picot et contre Alain Perrin....

palexandre
International
International
Messages : 9004
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Message par palexandre » 14 déc. 2018, 17:16


Ça s'étonnera personne mais je ne vois pas comment on pourrait échapper à la défaite. Perrin contre RA, c'est déjà incongru. De plus, Nancy revient de nulle part et peut accrocher le barragiste AC.Ajaccio juste devant, donc motivation maximale. Nous, on est sur le fil du rasoir depuis plusieurs matchs. Excepté chez un faible Red Star sans public. A force de jouer avec le feu, on va finir par se brûler gravement.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité