Toute l'actualité des Transferts de l'ESTAC dans un forum dédié.
Rubrique TRANSFERTS accessible aux connectés uniquement.
Cliquez ici pour accéder à la rubrique.
_____________
Si vous rencontrez des difficultés à vous connecter, videz le cache de votre navigateur en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + F5 de votre clavier.

[J31] Orléans - ESTAC - vendredi 10 avril 20H

Toutes les discussions sur la saison 2014/2015 en Ligue 2.

Modérateurs : Tomass-10, edo, snoopy45, Toon


Résultat ORLEANS - ESTAC

Victoire Orléans
3
13%
Match nul
4
17%
Victoire ESTAC
17
71%
 
Nombre total de votes : 24

Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 14358
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Re: [J31] Orléans - ESTAC - vendredi 10 avril 20H

Message par turtle » 14 avr. 2015, 21:33


:

Les clubs regardent le CV des entraineurs, et sur celui de Furlan c'est marqué 3 relégations en 4 années de L1. Alors oui il produit du beau jeu, mais le beau jeu ne suffit pas en L1. Après c'est un autre débat de savoir si il vaut mieux bien jouer et finir 18ème que de produire un spectacle affligeant et se maintenir de justesse comme Evian.
Furlan à Troyes a les conditions idéales pour réussir, les plein pouvoirs et une président qui est fan. Malgré les échecs, il reste en place, dans aucun autre club on verrait ça, il n'a pas de pression. Ailleurs il n'aurait pas les mêmes pouvoir et c'est beaucoup moins facile. Un grand entraineur s'adapte à un environnement hostile. Perrin à réussi à Lyon et à Marseille, c'est autre chose comme environnement.
Alors admettons que Furlan ait échoué à Troyes en 2007 à cause de Gomez, à Strasbourg à cause du contexte, à Nantes à cause de Kita, il reste l’échec de l'Estac en 2013 (et aussi en 2014, la 10ème place étant un échec mais la on parle de L1). Il y a exactement le même contexte qu'actuellement sauf que le club aura un petit peu plus de marge financière. As t'il le recul nécessaire pour comprendre ce qui a foiré en 2012-2013? Le grand test de Furlan commencera fin mai et a déja commencé depuis longtemps normalement. Le recrutement. Car oui le maintien se joue en grande partie sur le recrutement. Déja il faut considérer l'effectif actuel à sa juste valeur et ça c'est le gros défaut de Furlan, son affectif. Il y'a certains joueurs qui ne peuvent pas franchir le cap L2/L1 et c'est le rôle de Furlan d'anticiper cela. Mais le peut il? Par exemple il pense que Lacour et Grandel on le niveau pour jouer en L2. Lacour a prolongé ça veut dire que dans la tête de Furlan, c'est le remplaçant de Martins Perreira en L1. Alors oui ils ont une mentalité exemplaire et sont des leader dans le vestiaire mais le niveau sportif est très important en L1.
Deuxième phase, le recrutement. En 2012 Furlan a fait une erreur en engageant des joueurs trop jeunes (Bahebeck et Yattara) qui n'avaient pas encore tout à fait le niveau L1. Il n'a pas prévu non plus les défaillances individuelles de Rincon ou de Marcos et à un degré moindre N'Sakala. La différence cette année c'est que la montée est préparée et les cibles sont déja en vue depuis un certains temps et qu'il y aura moins de recrutement en urgence.
Donc pas d'excuse la saison prochaine, même pas celle du manque de moyens.



bmx3i1
Pro
Pro
Messages : 1576
Enregistré le : 13 mars 2005, 12:20
Localisation : La Chapelle Saint Luc
Contact :

Message par bmx3i1 » 14 avr. 2015, 23:31


La différence c'est qu'en L1, Furlan n'avait pas les joueurs qu'ils voulaient, Masoni ne voulait pas payer un transfert etc etc, on avait une équipe trop jeune, presque aucune expérience en L1, beaucoup de joueurs à l'infirmerie etc, donc Furlan n'était pas à 100% responsable de la descente.

Cette année il à eu les joueurs qu'ils veut, le recrutement à été plutôt bon dans l'ensemble voir très bon ( Perreira, Ayasse, un peu moins pour Bienvenu mais sur le papier c'était pas mal )

Maintenant cette année les budgets sont aux verts, on à largement le temps de faire un recrutement digne d'un club de L1, et on est premier avec 14 points d'avance ce qui est une bonne argumentation pour attirer des joueurs chez nous.

On va repartir sur un groupe ou des joueurs comme Drouin, Jarjat, Dreyer etc ne seront plus là donc 3 salaires en moins ce qui permets de recruter plusieurs joueurs.

L'année prochaine il va y avoir beaucoup d'équipe qui vont lutter pour se maintenir, Reims, Guimgamps ( ils vont se faire dépouiller ), Evian, Lorient, Caen, et je voit mal Angers voir le Gazelec se maintenir. Donc avec un recrutement intelligent on devrait se maintenir l'année prochaine.


http://www.jaiteste.fr/ donnez vos avis sur les garagiste, concessionnaire, magasins, entreprise du batiment, artisant, etc de votre région.

Avatar du membre
edo
Modo
Modo
Messages : 9365
Enregistré le : 18 juil. 2004, 19:57

Message par edo » 14 avr. 2015, 23:48


turtle a écrit :Les clubs regardent le CV des entraineurs, et sur celui de Furlan c'est marqué 3 relégations en 4 années de L1. Alors oui il produit du beau jeu, mais le beau jeu ne suffit pas en L1. Après c'est un autre débat de savoir si il vaut mieux bien jouer et finir 18ème que de produire un spectacle affligeant et se maintenir de justesse comme Evian.
Sur son CV, il y a aussi 3 ou 4 maintiens en L1 et des montées de L2 en L1. Ça contrebalance un peu. :wink:
Furlan à Troyes a les conditions idéales pour réussir, les plein pouvoirs et une président qui est fan. Malgré les échecs, il reste en place, dans aucun autre club on verrait ça, il n'a pas de pression. Ailleurs il n'aurait pas les mêmes pouvoir et c'est beaucoup moins facile. Un grand entraineur s'adapte à un environnement hostile. Perrin à réussi à Lyon et à Marseille, c'est autre chose comme environnement.
Mais on ne peut que se féliciter de ce travail dans la durée! On a aussi eu notre lot de changements de coaches trop souvent: Troch, Batteli, Robin, Rémy, etc. Ça ne nous a pas mené bien loin pour autant.
Concernant la pression, je suis complètement en désaccord. Furlan a la pression. Pression des résultats, du jeu, des finances. Comme n'importe quel autre coach. Simplement, il est dans de meilleures conditions pour travailler, puisque sa place n'est pas menacée à la moindre contre-performance. Ça s'appelle travailler dans la sérénité.
Alors admettons que Furlan ait échoué à Troyes en 2007 à cause de Gomez, à Strasbourg à cause du contexte, à Nantes à cause de Kita, il reste l’échec de l'Estac en 2013 (et aussi en 2014, la 10ème place étant un échec mais la on parle de L1). Il y a exactement le même contexte qu'actuellement sauf que le club aura un petit peu plus de marge financière. As t'il le recul nécessaire pour comprendre ce qui a foiré en 2012-2013? Le grand test de Furlan commencera fin mai et a déja commencé depuis longtemps normalement. Le recrutement. Car oui le maintien se joue en grande partie sur le recrutement. Déja il faut considérer l'effectif actuel à sa juste valeur et ça c'est le gros défaut de Furlan, son affectif. Il y'a certains joueurs qui ne peuvent pas franchir le cap L2/L1 et c'est le rôle de Furlan d'anticiper cela. Mais le peut il? Par exemple il pense que Lacour et Grandel on le niveau pour jouer en L2. Lacour a prolongé ça veut dire que dans la tête de Furlan, c'est le remplaçant de Martins Perreira en L1. Alors oui ils ont une mentalité exemplaire et sont des leader dans le vestiaire mais le niveau sportif est très important en L1.
Certes, mais si Martins Perreira est titulaire en L1, on ne peut pas se permettre d'avoir une doublure aussi bonne que lui, au même salaire et avec les mêmes exigences de temps de jeu. C'est le lot des petits clubs comme le nôtre.
Deuxième phase, le recrutement. En 2012 Furlan a fait une erreur en engageant des joueurs trop jeunes (Bahebeck et Yattara) qui n'avaient pas encore tout à fait le niveau L1. Il n'a pas prévu non plus les défaillances individuelles de Rincon ou de Marcos et à un degré moindre N'Sakala. La différence cette année c'est que la montée est préparée et les cibles sont déja en vue depuis un certains temps et qu'il y aura moins de recrutement en urgence.
Donc pas d'excuse la saison prochaine, même pas celle du manque de moyens.
On n'aura pas non plus le budget du PSG pour recruter. Certes, les finances vont mieux mais ça ne permettra pas de folies.
La dernières fois, je ne vois pas qui d'autre on aurait pu avoir hormis des jeunes prêtés comme Baheneck et Yattara: montée "surprise" donc pas préparée, aucune marge financière pour recruter ou payer un gros salaire, etc. N'oublions pas d'où nous venions!
Pour le reste, tu as raison; la montée cette fois-ci est prévue, le club est programmé pour ça cette année. Donc j'ose espérer qu'on travaille sur le recrutement depuis plusieurs mois déjà. Le contraire serait une grave erreur.



trunk4
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 199
Enregistré le : 03 déc. 2006, 18:57

Message par trunk4 » 15 avr. 2015, 00:54


turtle a écrit :Les clubs regardent le CV des entraineurs, et sur celui de Furlan c'est marqué 3 relégations en 4 années de L1. Alors oui il produit du beau jeu, mais le beau jeu ne suffit pas en L1. Après c'est un autre débat de savoir si il vaut mieux bien jouer et finir 18ème que de produire un spectacle affligeant et se maintenir de justesse comme Evian.
Je pense qu'on ne peut pas présenter les choses comme ça. C'est de la fiction et on refait l'Histoire.
Avec le recul, c'est facile de sous entendre que Furlan s'est trompé et qu'en jouant de façon pourrie avec un autre entraineur on se serait maintenu de justesse. C'est possible effectivement, on ne le saura jamais. Tu peux le penser, mais certains peuvent tout aussi bien penser qu'on aurait eu une saison sans spectacle dans le stade avec le même résultat au final sans les émotions de la fin de saison (en coupe et la série de victoire en championnat). On a quand même eu quelques beaux scalps dans l'escarcelle cette saison là (Marseille, Bordeaux, Monaco en coupe chez eux il me semble...). Certains peuvent aussi penser qu'avec un autre entraineur on ne serait même pas monter... Mais tout ça c'est de la fiction, dans les deux visions...

Furlan sera l'entraineur la saison prochaine en Ligue 1. En début de saison, bien malin celui qui peut prétendre avec certitude qu'avec Furlan comme entraineur on est condamné à descendre. En fin de saison, si c'est le cas, c'est sur c'est facile. Mais en début, tout est possible et d'ailleurs que ce soit avec Furlan ou n'importe qui d'autre. J'ajouterai que Furlan a la particularité d'être un entraineur du long terme là ou certains le sont sur le court terme, il construit sa philosophie de jeu. Tel le bon vin de la région dont il est originaire, il a le bénéfice du doute sur le fait que l'équipe qu'il coach se bonifie avec le temps (indépendamment des divisions je pense que c'est plutôt le cas).

Soyons provoquant et retournons le problème en restant dans la fiction! Prenez un bon entraineur qui ne sera jamais à Troyes. Mettez le à la tête de l'équipe sans rien changer des moyens qui sont ceux de l'ESTAC, en laissant les même personnes aux même postes (président, staff, cellule de recrutement). La seule chose qui change c'est l'entraineur. Peut-on dire avec certitude que Troyes se maintiendra en Ligue 1? Chacun se fera son opinion.

On verra bien. Furlan va avoir l'occasion de prouver à tous (et moi le premier!) qu'il a les compétences! Les conditions n'ont jamais été aussi bonnes. Certes c'est l'ESTAC et la mission sera quoi qu'il arrive compliquée sur le papier(ce serait le cas avec n'importe quel entraineur), mais s'il y parvient dans ces conditions plus favorables mais qui restent difficiles, j'espère Turtle que tu m'offrira une bierre un soir de match^^ (un maintien ça se fête^^ :D )



trunk4
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 199
Enregistré le : 03 déc. 2006, 18:57

Message par trunk4 » 15 avr. 2015, 00:59


Et si on descend, ce sera moi pour oublier ma tristesse^^



Avatar du membre
Electronic-cat
International
International
Messages : 5414
Enregistré le : 05 oct. 2002, 23:36

Message par Electronic-cat » 15 avr. 2015, 02:02


Les conditions sont en effet excellentes, mais pensez-vous que l'ESTAC pourrait être victime de son succès ?

Le club va attirer les convoitises et on risque d'avoir des éléments majeurs qui seront tentés de partir : Jean ? Petric ? Pereira ? Pi ? Rincon ? Si on perd beaucoup de joueurs, le défi va être de taille pour reconstituer une équipe, ce qui a fait notre force cette année.



Avatar du membre
edo
Modo
Modo
Messages : 9365
Enregistré le : 18 juil. 2004, 19:57

Message par edo » 15 avr. 2015, 06:30


À moyen terme, on n'arrivera jamais à retenir un joueur qui a décidé de partir, pour deux raisons:
- financièrement, nous sommes obligés de suivre un modèle qui veut qu'on vende nos meilleurs jeunes et/ou qu'on recrute des joueurs gratuits ou peu chers, qu'on bonifie et qu'on revend.
- socialement, le staff ne souhaite pas avoir dans le groupe un joueur qui tire la gueule parce qu'il reste contre son gré et risque de tirer tout l'effectif vers le bas.



Avatar du membre
Bryce de nyce
Pro
Pro
Messages : 1030
Enregistré le : 24 oct. 2002, 20:54
Localisation : Troyes

Message par Bryce de nyce » 15 avr. 2015, 09:39


Personnellement, on verra l'an prochain. L'Estac a préparé sa montée, Furlan aura (légèrement) un meilleur budget, si l'on fait un mercato au moins correcte, Furlan n'aura plus d'excuse s'il échoue à nouveau !

Vu cette remarquable saison sur et en dehors du terrain, je pense qu'il mérite qu'on le soutienne pour son prochain essai en L1. Et pour moi réussir en L1, c'est nous maintenir deux saisons consécutives. Si il réussit, Furlan aura fait son job, et prouvera qu'il peut réussir en L1 également. Sinon, en effet, il restera un très bon coach de L2 !



Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 14358
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Message par turtle » 15 avr. 2015, 10:53


Si effectivement, on change d'entraineur en fin de saison (ça n'arrivera pas) et qu'on fait venir un autre entraineur (il faut déja en trouver un bon), il ne réussira pas forcement à Troyes avec l'effectif actuel car Furlan a construit cet effectif, il a eu ce qu'il voulait et a construit un groupe sain et basé sur son projet de jeu à lui. Donc nouvel entraineur = nouvelle tactique, nouveaux joueurs, nouvelle ambiance, pas la même relation avec Masoni...
Mais c'est le rôle de Furlan de bâtir une équipe qui peut se maintenir en L1 avec peu de moyens, d'autres l'ont déjà fait. Il ne faut pas se tromper dans le recrutement, dénicher la perle rare. Par exemple Martins-Perreira, libre, n'a rien à faire en l2 mais est venu chez nous. Il faudra renouveler ce genre de bons coups et éviter les mercenaires , les faux espoirs et les has been. Perrin savait dénicher les bonnes affaires (sauf son dernier mercato à Troyes) et surtout savait sublimer les joueurs pour qu'ils se dépassent, faisant de joueurs médiocres des joueurs de L1. Je sais pas si Furlan a cette capacité, on verra si il arrive à élever le niveau de certains joueurs.
Masoni a je pense un peu plus d'expérience aussi, il se fera moins avoir par les autres clubs et ne refera pas à Furlan le coup de Monsoreau. Mais il doit être plus ferme avec les joueurs qui veulent partir, même si ils ne faut pas retenir un joueur contre son gré, il faut aussi que les joueurs pensent qu'ils ne sont pas libres d'aller n'importe ou. Le coup de Thuram ou Gimbert qui sèchent l'entrainement pour aller en Belgique contre l'avis du club qui n'a pas d'autre choix que d'accepter leur départ ne doit pas se reproduire.



trunk4
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 199
Enregistré le : 03 déc. 2006, 18:57

Message par trunk4 » 15 avr. 2015, 11:31


C'est vrai que lorsque le club a viré Adam, il s'est à mon avis séparé d'un bon élément pour la cellule recrutement... Il y a eu des couacs retentissants, mais notre club n'est pas le plus mauvais dans ce domaine. Globalement on évite les erreurs je trouve niveau recrutement. Celui de cette saison est pas mal du tout par exemple(Perreira, Ayasse, Pi, Bienvenu, Bekamenga, Kone, Ben Saada, pour hummet et Gueye il est trop tôt pour voir mais de toute façon ce ne sont pas eux qui ruinent le club...), je ne vois pas trop d'erreur cette année.
Maintenant c'est clair que la Ligue 1 est différente et que les erreurs sont plus difficiles à éviter et les réussites dans ce domaine plus difficiles aussi.
Pour le dernier post, je suis d'accord avec toi turtle.
Guimbert, je n'étais pas mécontent qu'il parte. J'aimais bien le joueur qui a rendu des services certains. Mais pas sur qu'il s'adapte à la Ligue 1 et il permet d'obtenir un petit billet donc c'est pas mal. Thuram ça m'a bien déçu qu'il s'en aille...



pepe 51
Pro
Pro
Messages : 2462
Enregistré le : 14 août 2012, 21:48

Message par pepe 51 » 15 avr. 2015, 21:07


edo a écrit :À moyen terme, on n'arrivera jamais à retenir un joueur qui a décidé de partir, pour deux raisons:
- financièrement, nous sommes obligés de suivre un modèle qui veut qu'on vende nos meilleurs jeunes et/ou qu'on recrute des joueurs gratuits ou peu chers, qu'on bonifie et qu'on revend.
- socialement, le staff ne souhaite pas avoir dans le groupe un joueur qui tire la gueule parce qu'il reste contre son gré et risque de tirer tout l'effectif vers le bas.
En perdant en debut de saison prochaine, 3 ou 4 joueurs importants , ça sent le remake de la derniere saison en L1: recrutement dans l'urgence + temps d'acclimatation au style de jeu en place = debut de chpt raté !
Il devrait y avoir une clause sur contrat avec grosse compensation financière au profit du club lésé en cas de départ non prévu ,
ça ferait reflechir les agents aux pattes crochues :mrgreen:



Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité