Page 54 sur 55

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 07 sept. 2017, 23:12
par turtle
:

L'autre escroc de Féry demande trop d'argent pour ses joueurs tout simplement.

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 08 sept. 2017, 02:47
par Tonio
Il aurait du revenir à la maison. On aurait du tenter les négociations et je suppose qu'il n'aurait pas été contre un retour chez nous en L1.

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 08 sept. 2017, 05:29
par edo
turtle a écrit :
07 sept. 2017, 23:12
L'autre escroc de Féry demande trop d'argent pour ses joueurs tout simplement.
Faudrait savoir: quand Masoni vend, c'est un pigeon parce qu'il ne vend pas assez cher, quand Féry vend, c'est un escroc parce qu'il vend trop cher. Y'a un truc qui m'échappe. :?

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 08 sept. 2017, 06:49
par gayotremi
edo a écrit :
08 sept. 2017, 05:29
turtle a écrit :
07 sept. 2017, 23:12
L'autre escroc de Féry demande trop d'argent pour ses joueurs tout simplement.
Faudrait savoir: quand Masoni vend, c'est un pigeon parce qu'il ne vend pas assez cher, quand Féry vend, c'est un escroc parce qu'il vend trop cher. Y'a un truc qui m'échappe. :?
+1

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 08 sept. 2017, 10:14
par turtle
edo a écrit :
08 sept. 2017, 05:29
turtle a écrit :
07 sept. 2017, 23:12
L'autre escroc de Féry demande trop d'argent pour ses joueurs tout simplement.
Faudrait savoir: quand Masoni vend, c'est un pigeon parce qu'il ne vend pas assez cher, quand Féry vend, c'est un escroc parce qu'il vend trop cher. Y'a un truc qui m'échappe. :?
Il y'a beaucoup de choses qui t'échappent mais il y'a un juste milieu entre Masoni qui demande à peine 4M€ pour Niane et Féry qui demande la même chose pour Cabot ou 10M€ pour Waris.

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 08 sept. 2017, 10:42
par nikosss51
turtle a écrit :
08 sept. 2017, 10:14
edo a écrit :
08 sept. 2017, 05:29
turtle a écrit :
07 sept. 2017, 23:12
L'autre escroc de Féry demande trop d'argent pour ses joueurs tout simplement.
Faudrait savoir: quand Masoni vend, c'est un pigeon parce qu'il ne vend pas assez cher, quand Féry vend, c'est un escroc parce qu'il vend trop cher. Y'a un truc qui m'échappe. :?
Il y'a beaucoup de choses qui t'échappent mais il y'a un juste milieu entre Masoni qui demande à peine 4M€ pour Niane et Féry qui demande la même chose pour Cabot ou 10M€ pour Waris.
Oui et aussi quand on voit que Kamara d'Amiens est parti pour 7 millions à Fulham alors que Masoni était prêt à lâcher Niane pour 4.....
Ya un truc qui cloche quand même....

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 08 sept. 2017, 12:15
par Tonio
4M pour Cabot ? Alors, j'ai rien dit, même avec des négociations, ça aurait été mort pour nous.

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 08 sept. 2017, 12:35
par snoopy45
Les 4M pour Niane n'ont jamais été officiels, si ?
En fait, on se monte la tête pour un truc qui n'a peut être jamais existé.

La preuve est que Niane est encore là ; alors si cela avait été juste une question d'argent, il serait parti, qqsoit le prix.

Ou alors, il y a aussi un truc qui m'échappe ; mais heureusement, certains bien-pensants sauront me montrer la lumière :D :wink:

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 21 sept. 2017, 19:05
par Mlledu10
Jimmy Cabot enchaîne enfin chez les pros

Le Savoyard, formé à l’Estac, a rejoint Lorient en janvier 2016 pour briller au plus haut niveau. Dix-huit mois plus tard, il joue en L2 alors que l’Estac évolue en Ligue 1…

Les journalistes bretons, ses partenaires et son entraîneur en ont plein la bouche. Jimmy Cabot fait aujourd’hui l’unanimité dans le Morbihan, où il est resté malgré des propositions de clubs de Ligue 1. « Je suis heureux qu’il ait choisi de continuer l’aventure avec nous, témoigne le défenseur brésilien Felipe Saad. Des garçons comme lui ou Zargo Touré auraient pu quitter Lorient. Ils avaient des propositions. Mais ils ont été séduits par le discours de Mickaël Landreau. C’est un vrai plus pour nous. » Felipe croise chaque jour à l’entraînement Cabot. « Mieux vaut l’avoir avec soi que contre soi, sourit-il. Jimmy est très technique, il progresse beaucoup. N’oublions pas qu’il a débuté chez les pros très jeune, à Troyes. »

« Mickaël Landreau exploite mes qualités à fond »

Nous ne l’avons pas oublié. L’intéressé non plus. « L’Estac est en Ligue 1 et moi en Ligue 2 ? Je joue, c’est tout. Les années précédentes, je n’ai jamais enchaîné trois matches d’affilée. Aujourd’hui, je peux m’exprimer, avec un entraîneur qui me fait confiance. Cette confiance, dont j’ai besoin pour franchir des paliers. »

Après une défaite frustrante (Lorient a joué à 10 suite à l’expulsion, sévère, avant la pause, de Guendouzi), Jimmy Cabot avait l’œil des mauvais jours. Préservé par Landreau au cœur d’une semaine à trois matches, l’attaquant n’est rentré sur la pelouse qu’à l’heure de jeu. On l’a vu souvent râler, lever les bras. « J’ai toujours été un râleur, je ne change pas, sourit-il, en mangeant, à la sortie des vestiaires, un plat de pâtes sans saveur. C’est dommage d’avoir pris ce rouge. Car si Auxerre avait besoin de gagner, on sentait cette équipe fébrile. »

Jimmy n’était pas frustré d’avoir débuté sur le banc. « Le coach gère bien son effectif », dit-il. « On ne fera pas la saison à onze, précise Mickaël Landreau. Elle sera très longue. » L’ancien gardien international avait décidé de se passer de Marveaux, Bouanga et Cabot au coup d’envoi. « Quand tu perds, tes choix sont mauvais », analyse-t-il. Mais Lorient accueille Nancy samedi. Et ne pointe qu’à une longueur de Reims, nouveau leader. « L’objectif est de remonter, lance Jimmy Cabot. J’ai déjà vécu une montée avec l’Estac, ce sont des moments fantastiques ; j’ai envie de revivre de telles émotions. » Les Lorientais, punis l’an dernier par l’Estac en barrages, ont retrouvé de l’allant. Landreau n’est pas étranger à ce net regain de forme. « Nous sommes repartis sur un projet cohérent, songe l’ancien Troyen. Car ces derniers mois, les choses mises en place ne correspondaient plus aux valeurs du club… » Landreau, selon Cabot, « fait passer un message clair », « ne catégorise pas » ses joueurs. « Il exploite mes qualités à fond », se réjouit-il. « Jimmy apporte un vrai dynamisme, s’appuie sur une gestuelle exceptionnelle, reconnaît l’entraîneur breton. Il est capable de décanter une situation à tout moment. Il amène de la vie… et doit maintenant enchaîner les matches. » Dès samedi, face à Nancy, Cabot et les Merlus ont la possibilité de reprendre leur marche en avant. Cette fois, l’attaquant de poche devrait être titularisé.

Source : l'est eclair

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 24 mai 2018, 10:46
par Kevin-10
https://maligue2.fr/2018/05/24/jimmy-ca ... r-de-caen/
JIMMY CABOT DANS LE VISEUR DE CAEN ?
Jimmy Cabot quittera-t-il Lorient pour la Normandie ? Ce n’est pas franchement impossible. L’ailier, auteur d’un but et 5 passes décisives cette saison en Domino’s Ligue 2, serait dans le viseur de la Ligue 1, et notamment de Caen. En effet, selon le quotidien Ouest-France, le profil de l’ancien Troyen plaît grandement à Alain Cavéglia, le directeur sportif malherbiste.

Celui qui est arrivé chez les Merlus il y a 3 ans pourrait donc quitter un Lorient qui a loupé la remontée immédiate (7e). Un échec global du groupe de Mickaël Landreau. Le joueur, lui, a disputé 29 matchs, dont 22 seulement comme titulaire, après un début d’exercice assez impressionnant.
Lui aussi semble s'être un peu perdu depuis son départ précipité à l'hiver 2016 malgré un gros potentiel. Espérons qu'il signe en L1 pour montrer son talent.

Re: Jimmy Cabot (2013 - janvier 2016)

Posté : 24 mai 2018, 18:35
par ALFRED
Kevin-10 a écrit :
24 mai 2018, 10:46
https://maligue2.fr/2018/05/24/jimmy-ca ... r-de-caen/
JIMMY CABOT DANS LE VISEUR DE CAEN ?
Jimmy Cabot quittera-t-il Lorient pour la Normandie ? Ce n’est pas franchement impossible. L’ailier, auteur d’un but et 5 passes décisives cette saison en Domino’s Ligue 2, serait dans le viseur de la Ligue 1, et notamment de Caen. En effet, selon le quotidien Ouest-France, le profil de l’ancien Troyen plaît grandement à Alain Cavéglia, le directeur sportif malherbiste.

Celui qui est arrivé chez les Merlus il y a 3 ans pourrait donc quitter un Lorient qui a loupé la remontée immédiate (7e). Un échec global du groupe de Mickaël Landreau. Le joueur, lui, a disputé 29 matchs, dont 22 seulement comme titulaire, après un début d’exercice assez impressionnant.
Lui aussi semble s'être un peu perdu depuis son départ précipité à l'hiver 2016 malgré un gros potentiel. Espérons qu'il signe en L1 pour montrer son talent.
Oui, mais à sa décharge, il a été mis de côté par JMF, il n'a jamais été déméritant puis quand il a commencé a jouer, il a été transféré en Catastrophe
Pas simple mais c'est un gars bien