Toute l'actualité des Transferts de l'ESTAC dans un forum dédié.
Rubrique TRANSFERTS accessible aux connectés uniquement.
Cliquez ici pour accéder à la rubrique.
_____________
Si vous rencontrez des difficultés à vous connecter, videz le cache de votre navigateur en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + F5 de votre clavier.

[Séniors Régionales Féminines] Saison 2018/2019

Toute l'actualité de l'ESTAC...

Modérateurs : Tomass-10, edo, snoopy45, Toon

Répondre
Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Re: [Séniors Régionales Féminines] Saison 2017/2018

Message par djmaxdu10 » 02 mai 2018, 07:21


:

LES FÉMININES SUR UNE BONNE NOTE
MARDI 01 MAI 2018

Pour la dernière journée du championnat de DH Champagne-Ardenne, l'Estac se rendait cet après-midi à Charleville pour affronter le troisième, Média-Terre, à égalité de points avec le second, Villers-Semeuse. Les Troyennes se doutaient bien que déjà sacrées championnes, elles allaient être attendues et que les Carolomacériennes débordaient d'envie de les battre. Elles sont tout de même parvenues à s'imposer, 1-0, mais ce ne fut pas simple du tout et, surtout, point noir de cette rencontre, elles ont perdu leur gardienne, Eloïse Pétillat, de nouveau blessée au genou, le même qui lui avait causé une absence de deux mois, mais c'était juste avant la trêve hivernale. Cette fois, ça tombe plutôt mal alors que les pré-barrages débutent dès dimanche prochain avec la rencntre Pierrots-Vauban Strasbourg-Moulins-lès-Metz et que l'Estac se déplacera le 10 mai à Moulins-lès-Metz.

La première partie de la rencontre était équilibrée. On ne pouvait pas dire que l'une ou l'autre des deux équipes prenait l'ascendant sur l'autre. L'Estac plaçait un contre qui lui permettait de se retrouver à deux contre une. Cynthia Cabaup fixait la dernière défenseure locale avant de glisser le ballon à Sarah Rollin qui gagnait son face-à-face avec la gardienne (23'). Hélas, dans la minute qui suivait, Eloïse Pétillat se blessait au genou et était obligée de quitter ses coéquipières. Orokia Sissoko, qui possède quelques dispositions, prenait sa place dans le but. Les Troyennes campaient sur leur avantage d'un but pour atteindre le repos sans être très inquiétées, sans d'occasion non plus pour elles.

La seconde période sera nettement dominée par Média-Terre. Les Ardennaises vont pousser pour égaliser. Les Auboises, bien en place, vont tenir et bien protéger leur gardienne de fortune. Elles ne concéderont pas tant d'occasions que celà et se procureront deux à trois contres qui auraient pu leur permettre de creuser l'écart. Finalement, on en restera là.

La réaction de Thierry Blanchot

" C'est bien payé. On a disputé notre plus triste match depuis longtemps. On repart finalement tout de même avec les trois points. J'ai eu l'impression que les joueuses étaient fatiguées. On avait joué dimanche, mais nos adversaires aussi. On avait aussi changé notre dispositif habituel. Je voulais tester un autre schéma. C'est peut-être ce qui a gêné les filles. Nos adversaires ont été plus aggressives. Ça nous a fait du bien de se faire rentrer dedans. Ce n'est pas si mal avant les pré-barrages. On a été dominé en seconde mi-temps et pourtant c'est durant cette période qu'on a eu nos occasions les plus nettes, sur contres. Je pense quand-même que Média-Terre est une équipe supérieure à Villers-Semeuse, surtout collectivement. On finit en beauté et psychologiquement ça nous permet de garder notre dynamique. L'ombre au tableau, c'est la blessure d'Eloïse (Pétillat), notre gardienne. C'est son même genou qui l'avait déjà contrainte à l'arrêt. On va voir ce qu'il en est dans la semaine alors qu'on attaque les pré-barrages dans dix jours."

L'Estac alignait : Pétillat (Sissoko 24) - Naudot, Giovannini (Mimouna 72'), Guiguet (Fèvre 57') - Annequin, Chaysinh, Stépien, Adam, Coquet - Cabaup, Rollin.


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 09 mai 2018, 17:02


LES FÉMININES QUALIFIÉES POUR LES BARRAGES
MERCREDI 09 MAI 2018

Officiel ! Les féminines disputeront bien les barrages d'accession en 2e Division. Elles sont en effet qualifiées à l'issue des pré-barrages de la Ligue du Grand-Est qui les opposaient à l'AS Pierrots Vauban de Strasbourg, champion d'Alsace, et au CS Moulins-lès-Metz, champion de Lorraine. Ces pré-barrages devaient désigner les deux clubs accédant aux barrages. Or, la Commission des compétitions de la Ligue du Grand Est, constatant que le CS Moulins-lès-Metz n'est pas en conformité avec le statut des éducateurs, annule purement et simplement les pré-barrages qui avaient pourtant débuté dimanche par la victoire des Strasbourgeoises 8-0 chez elles contre les Lorraines. En conséquence, l'Estac n'aura pas à se déplacer demain à Moulins-lès-Metz, ni à recevoir les Alsaciennes dimanche. Les Troyennes, comme Pierrots Vauban de Strasbourg, sont qualifiées et désormais dans l'attente du tirage au sort des barrages (matches aller-retour) dont la première journée pourrait se dérouler le dimanche 27 mai.


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 22 mai 2018, 17:04


FÉMININES : ST VIT EN BARRAGES D2
MARDI 22 MAI 2018

Les féminines connaissent désormais leur adversaire du premier tour des barrages d'accession en 2e Division. Pour ce premier tour, qui se déroulera en matches aller-retour, elles seront opposées à l'US Saint-Vit, le champion de Bourgogne-Franche-Comté. Le match aller se déroulera dès ce dimanche, à 15h, au complexe Henri-Terré,sur le synthétique 2, le retour se jouant le dimanche 3 juin à Saint-Vit.

L'US Saint-Vit est invaincue dans son championnat. Elle compte 16 victoires et 2 nuls. C'est la meilleure défense avec 5 buts encaissés et la seconde attaque avec 53 buts marqués.

Le vainqueur rencontrera le vainqueur de Valence-Montauban en matches aller-retour les 10 et 17 juin et l'équipe victorieuse accèdera en D2.


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 27 mai 2018, 09:09


Seniors Régionales Feminines barrages d'accession à la D2 match aller Estac - US Saint-Vit cet après-midi a 15h au complexe sportif de l'Aube henri terre terrain synthétique 2


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 27 mai 2018, 09:13


BARRAGES FÉMININS D2 : LES TROYENNES JOUENT LEUR DESTIN
SAMEDI 26 MAI 2018

Elles sont au rendez-vous nos féminines ! Après bien des péripéties, elles sont sorties du championnat régional Champagne-Ardenne parées du titre de champion puis sont parvenues, sans combattre, à passer les pré-barrages du Grand Est et les voici à l’aube de disputer leur 1er tour des barrages d’accession en 2e Division. Des barrages qui se jouent en matches aller-retour. Elles vont recevoir ce dimanche à 15h, sur le synthétique 2 du complexe Henri-Terré, l’US Saint-Vit, championne de Bourgogne-Franche Comté, une formation doubiste qui vise elle aussi depuis quelques saisons la montée en D2.



Une défense saint-vitoise imperméable

C’est un adversaire de grande qualité que les Troyennes s’apprêtent à réceptionner ce dimanche. Il leur faudra pourtant tout tenter pour créer un écart suffisant avant de se déplacer dans le Doubs le dimanche suivant. Les Saint-Vitoises présentent cependant une particularité : elles sont invaincues cette saison en championnat. Avec seize victoires et deux nuls, elles ont dominé le championnat de Bourgogne-Franche-Comté, terminant avec six points d’avance sur le second, Châtenoy-le-Royal, et douze sur le troisième, Is-sur-Tille. C’est d’ailleurs chez ces deux clubs que les Saint-Vitoises ont concédé leurs deux nuls. Avec 53 buts, l’attaque de l’équipe qu’entraîne Mehdi Khaoua, est la seconde de son championnat derrière Châtenoy, 77 buts, mais sa défense est quasi imperméable : 5 buts encaissés seulement. Treize matches sur dix-huit sans prendre de but ! Saint-Vit, qui avait échoué en barrages l’an dernier contre l’AS Nancy-Lorraine, est également parvenue jusqu’en 32es de finale de la Coupe de France, éliminée chez les Haut-Savoyardes de Chéran, 3-0, après avoir inscrit 22 buts, sans en concéder un seul lors des trois tours précédents.

Deux équipes qui se ressemblent

L’Estac est donc pour le moment sur le chemin et dans l’objectif qu’elle s’est fixée. Elle va malgré tout trouver devant elle une formation plus expérimentée, avec quelques joueuses chevronnées encadrant des plus jeunes. Les Troyennes ont eu l’occasion de s’étalonner en quelque sorte avant de recevoir les Doubistes puisqu’elles ont livré à domicile des matches amicaux durant la trêve hivernale avant la reprise, contre deux formations disputant le même championnat que les Saint-Vitoises : Is-sur-Tille, battue 4-3, et Vesoul, vaincue 5-1. Pour l’entraîneur troyen, Thierry Blanchot, les deux adversaires paraissent très proches l’une de l’autre : « Ce sont deux équipes qui se ressemblent. Je pense que sur les deux matches, ça se jouera à peu de choses. » Des détails vraisemblablement. Il faudra donc se montrer très vigilant et éviter les erreurs pouvant être exploitées par la formation rivale.

Deux gardiennes de qualité

Le coach de l’Estac n’entend pas négliger la moindre faille : « Saint-Vit, c’est du costaud, prévient-il. L’équipe est homogène, sans point faible. Elle a dominé son championnat et elle cherche à franchir un cap. On a tous les deux les mêmes caractéristiques, même si notre moyenne d’âge est plus basse. »

L’expérience des Franc-Comtoises peut faire la différence. Les visiteuses de demain se présenteront aussi avec une gardienne de grande qualité, l’un de leurs points forts.

La gardienne de l’Estac est elle aussi l’une des joueuses majeures de son équipe. Eloïse Pétillat sera bien présente après avoir soigné son entorse d’un genou. C’est finalement avec une formation au complet que les Troyennes aborderont ce match aller. Leur destin est en marche et les supporters troyens sont bien évidemment invités à venir les soutenir !


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 27 mai 2018, 17:24


Victoire des filles 2-1 face à L'US Vit en barrage aller pour l'accession à la division 2


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 28 mai 2018, 07:12


LES FÉMININES S'EN SORTENT BIEN
DIMANCHE 27 MAI 2018

Les féminines ont remporté le match aller du premier tour des barrages d'accession en 2e Division en battant cet après-midi à Henri-Terré l'US Saint-Vit, 2-1. C'est donc avec un but d'avance qu'elles vont se déplacer dans une semaine dans le Doubs pour espérer se qualifier pour le second tour décisif. Mais il faut reconnaître que cette victoire, acquise à la 90', n'est pas une mauvaise affaire pour les Troyennes au regard de leur prestation, dominées sur l'ensemble du match et qui auront accumulé malheurs et bonheurs. Elles devront faire beaucoup mieux dimanche prochain et réussir un exploit pour franchir un premier tour qui, comme on le supposait, était bien à risque.

La blessure d'Eloïse Pétillat

L'Estac devait d'abord connaître des soucis dès l'entame du match. A la 3', en dégageant un premier ballon, sa gardienne, Eloïse Pétillat, à peine remise d'une entorse d'un genou, rechutait. Elle allait tenir une petite demi-heure après avoir reçu des soins, avant de finir par renoncer. Le problème, c'est que la seconde gardienne est elle aussi blessée, au dos, comme celle des U18 d'ailleurs. C'est par conséquent Orokia Sissoko qui devait quitter son poste offensif excentré droit pour prendre place dans les buts. Heureusement, Orokia posséde de bonnes dispositions dans ce rôle et elle le prouvera à maintes reprises ensuite au cours de la rencontre et elle est certainement en grande partie responsable de la résistance troyenne en seconde mi-temps.

L'égalisation des visiteuses juste avant la mi-temps

On assistera à un début de match équilibré. Comme on le pressentait, les deux équipes sont très proches l'une de l'autre. Mais c'était les Troyennes qui allaient ouvrir le score. A la 21', Mélissa Naudot, la "spécialiste" transformait directement un coup-franc pourtant éloigné (35 mètres) qui surprenait la gardienne saint-vitoise. Cette réussite locale avait le don de lancer pour de bon les visiteuses qui allaient prendre le jeu à leur compte, s'appuyant notamment sur leurs deux défenseuses axiales. Avec un bloc équipe suffisamment densifié, Saint-Vit "mangeait" régulièrement un milieu de terrain local qui n'avait pas son rendement habituel. L'Estac commettait trop d'à-peu-près, avec du déchet technique. Son jeu n'avait pas cette fluidité qu'on lui connaissait. Sa défense s'accrochait pour ne pas céder devant les rushes adverses, à l'image de Louise Guiguet qui venait couper magistralement un centre adverse né d'un contre côté gauche. Les Doubistes manquaient une grosse opportunité lorsque leur attaquante, seule devant Orokia Sissoko, se croyant peut-être hors-jeu, frappait en dehors du cadre. L'Estac se créait elle aussi une belle occasion sur un coup-franc excentré de Louise Guiguet que Sarah Roliin ne pouvait reprendre suffisamment correctement de la tête au second poteau. On s"approchait de la mi-temps quand Saint-Vit prenait le meilleur sur la défense troyenne à la suite d'un ballon en profondeur dans l'axe repris de la pointe de la chaussure pour lober le rideau défensif. Le ballon venait mourir sur la base du poteau mais était repris par l'avant-centre visiteuse qui avait suivi (45'). Saint-Vit atteignait la mi-temps sur un score de parité.

L'opportunisme de Charlotte Bertholle

La seconde mi-temps sera presque totalement dominée par les visiteuses. La tache de l'Estac consistera essentiellement à défendre. Dès l'entame, Orokia Sissoko, commencera par détourner une frappe cadrée au ras de son poteau, sur sa gauche (46'). Quelques minutes plus tard, elle réussira la même parade mais de l'autre côté de son but. A l'heure de jeu, Saint-Vit ne profitera pas d'un cafouillage devant le but troyen. La défense de l'Estac s'accroche mais les visiteuses continuent de presser et Orokia poursuit son festival. Elle bloque une frappe appuyée bien qu'excentrée, sur sa gauche (68'). Puis elle capte avec autorité une tête adverse à la suite d'un corner (85'). On s'achemine vers un nul et l'on se dit que c'est déjà bien payé pour l'Estac lorsque les Troyennes réussissent à pousser une tentative côté gauche. Cynthia Cabaup, intelligemment démarquée, centre. Sirine Mimouna s'avance et frappe, Sa tentative, contrée, est repoussée et revient dans l'axe où Charlotte Bertholle, au point de pénalty, reprend en force et donne une victoire inespérée à son équipe, sur la seule occasion troyenne de la seconde mi-temps.

La réaction de Thierry Blanchot

" C'est une victoire heureuse. La sortie d'Eloïse (Pétillat) nous a un peu déstabilisé mais a surtout rendu les joueuses craintives. On a déjoué. On a régulièrement eu un temps de retard dans nos interventions, dans les déplacements comme dans le pressing. On n'est pas parvenu à évoluer en bloc-équipe. Je ne peux pas reprocher aux filles leur manque d'investissement. Elles se sont beaucoup livrées mais j'aurais souhaité qu'elles soient plus efficaces. Heureusement, la défense et Orokia (Sissoko) ont tenu. Le retour sera compliqué. Nous n'avons qu'un but d'avance. C'est peu et à fois beaucoup compte-tenu de la physionomie du match. Il faudra marquer là-bas."

L'Estac alignait : Pétillat (Coquet 30') - Annequin, Guiguet, Naudot, Adam - Stépien, Chaysinh (Giovannini 56'), Cabaup - Sissoko, Bertholle, Rollin (Mimouna 74').


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 02 juin 2018, 21:03


BARRAGES FÉMININS D2 : RETOUR DE FLAMME ?
SAMEDI 02 JUIN 2018

Quel visage vont présenter les féminines de l’Estac qui entreprennent ce dimanche un déplacement dans le Doubs, à Saint Vit, dans le cadre du retour du 1er tour des barrages d’accession en 2e Division ? Dimanche dernier, au match aller, on ne peut pas affirmer qu’on les a vues sous leur meilleur jour. Elles ont même carrément inquiété leur entourage. Si elles ont tout de même remporté la première manche de ce premier tour, elles le doivent à une bonne part de réussite. Ce but inscrit à la dernière minute du temps réglementaire par Charlotte Bertholle, sur leur seule occasion de la seconde mi-temps, reste heureux… mais il compte ! Du coup, c’est bien avec une avance, si courte soit-elle, que les joueuses de Thierry Blanchot vont se présenter à proximité de Besançon.

(photos : Manu)



Incertitude pour Eloïse Pétillat

Sur la physionomie de la rencontre de la semaine passée, les Franc-Comtoises ont montré des dispositions supérieures. Elles se sont d’ailleurs créées nombre d’occasions, sans pour autant obtenir la réussite que leurs efforts auraient mérité. A la décharge de l’Estac, il faut néanmoins prendre en compte la blessure d’Eloïse Pétillat. Indiscutablement, la sortie de la gardienne troyenne aura désorienté son équipe. Ses coéquipières sont tellement habituées à sa présence et à son rayonnement, qu’on les a senties décontenancées. Orokia Sissoko qui a dû se muer en suppléante de fortune, a bien fait le job, mais il est évident qu’elle ne peut avoir le même rayonnement que la titulaire du poste. Sans compter qu’elle a de son côté beaucoup manqué dans la conduite des offensives de son équipe. Pour ce match retour, il n’est pas certain qu’Eloïse puisse être rétablie. Elle a passé sa semaine à se soigner et ne s’est pas entraînée. Blessée au dos, sa suppléante, Kimberley Maïtre, reste indisponible. Thierry Blanchot devra d’ici dimanche matin et le départ pour Saint Vit, trouver une solution.



Appliquées et concernées

Les Troyennes se sont sérieusement préparées pour cette rencontre capitale à l’issue de laquelle l’équipe qui se qualifiera affrontera en match aller-retour, le vainqueur de Montauban-Valence (1-1 à l’aller à Valence) au 2e tour, décisif pour l’accession. Mis à part Charlotte Bertholle retenue par ses études d’ingénieur à Lyon, tout l’effectif s’est retrouvé au complet à chaque séance. Pour le voyage de dimanche, l’entraîneur de l’Estac devrait conserver le même groupe que la semaine précédente. Il a simplement rappelé Kimberley Millet dans le groupe. Le coach troyen, qui n’a pas reconnu ses joueuses dimanche, s’est montré satisfait par l’état d’esprit qu’elles ont affiché à chacune des séances d’entraînement : « On a fait de bonnes séances et on a travailler sereinement. J’ai trouvé les filles appliquées et très concernées. Elles ont le sentiment d’être passées à côté de leur match. Mais elles ont gagné quand même. Parfois on peut perdre alors qu’on est bon, là elles ont gagné tout en étant mauvaises. »

Pas de calcul

C’est peut-être à un tout autre match auquel nous assisterons dimanche. D’abord parce que les conditions sont complètement différentes à partir du moment où le résultat du match aller oriente quelque peu les dispositifs, et les dispositions, de départ. Saint-Vit doit gagner. 1-0 lui suffira. Mais il ne faut pas que les Saint-Vitoises prennent de but. En encaisser un, c’est devoir en marquer trois. Thierry Blanchot ne tient cependant pas à calculer : « Nous allons essayer de nous qualifier. Mais les filles ne vont pas toutes jouer derrière pour ne pas prendre de but. Nous allons jouer et développer notre jeu. Pour cela, peut-être ferais-je évoluer notre dispositif. » Les Troyennes, n’en doutons pas, seront motivées. Elles sont au pied du mur saint-vitois. Il ne tient qu’à elles de parvenir à le franchir pour accéder à la dernière étape de leurs ambitions. A une seule condition : hausser leur niveau de jeu !


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 03 juin 2018, 08:53


Saint-Vit - Estac cet après-midi 1er tour des barrages d’accession retour pour l'accession à la division 2 féminines


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
djmaxdu10
Pro
Pro
Messages : 2665
Enregistré le : 01 févr. 2011, 11:39
Localisation : Dampierre

Message par djmaxdu10 » 03 juin 2018, 17:28


Les filles de l' @estac_officiel qualifiées pour le 2e barrage d'accession à la D2, après le nul (1-1) à Saint-Vit. Le match aller aura lieu dimanche prochain à Troyes.


Fière d'être Troyen et de supporter L'ESTAC club de coeur à jamais TeamEstac ETAC10

Avatar du membre
Tristanestac
Pro
Pro
Messages : 4885
Enregistré le : 18 sept. 2005, 20:03
Localisation : Pas Troyes

Message par Tristanestac » 03 juin 2018, 19:13


Pas facile d'accéder en D2 chez le féminines dis donc !


MASONI DEMISSION

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités