Toute l'actualité des Transferts de l'ESTAC dans un forum dédié.
Rubrique TRANSFERTS accessible aux connectés uniquement.
Cliquez ici pour accéder à la rubrique.
_____________
Si vous rencontrez des difficultés à vous connecter, videz le cache de votre navigateur en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + F5 de votre clavier.

Retour de l'ESTAC en ligue 1

Toute l'actualité de l'ESTAC...

Modérateurs : edo, Toon, Tomass-10, snoopy45

jcrego
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 102
Enregistré le : 24 août 2015, 17:20

Re: Retour de l'ESTAC en ligue 1

Message par jcrego » 31 mai 2017, 11:24


:

Bonjour, visiblement il y a une interview de JLG aujourd'hui dans l'Est Eclair. N'habitant pas dans le coin je ne peux pas acheter le canard. Quelqu'un aurait-il la gentillesse de poster un scan ici svp ? Merci !



Avatar du membre
Mlledu10
Pro
Pro
Messages : 1539
Enregistré le : 30 déc. 2010, 18:44

Message par Mlledu10 » 01 juin 2017, 18:18


Ligue 1: la remontée de Troyes, une revanche préparée


Et maintenant, comment tenir ? Si elle n'était recherchée à tout prix dès cette saison, la remontée de Troyes en Ligue 1 un an après l'avoir quittée, a été préparée dès l'été 2016, afin d'assurer une réadaptation rapide du club à l'élite.
"Les deux hypothèses, L1 ou L2 ont été envisagées", assure Francis Boudin, le directeur du club. "Financièrement nous allons clôturer positivement, on va repartir sans dette", précise quant à lui le président, Daniel Masoni. Cette accession, il l'annonce comme "une revanche que l'on doit à notre public".

L'arrivée, à l'été 2016, de l'entraîneur Jean-Louis Garcia, revanchard après ses échecs de Lens et Châteauroux, recruté alors qu'il dirigeait Grenoble en CFA, a apporté un oeil neuf et de nouvelles compétences.
Daniel Masoni, le président, a également renouvelé son encadrement proche, en nommant un directeur sportif, Luis de Sousa. Avec succès, car le club ne s'est pas trompé sur son recrutement (Niane, Hérelle, Giraudon, Obiang, Dingomé).
L'expérience emmagasinée lors des récents passages en Ligue 1 (2012/2013, 2015/2016), devrait peser dans les prochaines prises de décisions et apporter de la sérénité. Pour la première fois de son histoire, l'Estac réintègre la L1 aussitôt après l'avoir quittée.

"On a appris de nos erreurs et on s'y prendra différemment", assure Daniel Masoni. "Les structures sont en place, la manne des droits télé va nous donner une marge pour recruter".
L'Estac serait déjà prête à présenter un budget à hauteur de 23 à 25 millions d'euros. Sensiblement supérieur à celui du précédent exercice en Ligue 1. "Cela ne nous empêchera pas de jouer le maintien", prévient le dirigeant.

Le staff technique est motivé à l'idée de vivre sa première aventure en Ligue 1. Avec quel groupe? Les départs contractuels du Brésilien Rincon et de l'attaquant Henri Bienvenu, vont sérieusement soulager la masse salariale. Mais l'Estac aura besoin de se renforcer pour réussir ce changement de catégorie, notamment sur le plan offensif: Cacérès et Tinhan ont-ils le niveau?

- Le club toujours à vendre -

Le club va-t-il parvenir à conserver Adama Niane, le meilleur buteur de L2, qui lui est lié jusqu'en 2019 mais est courtisé en France et à l'étranger? L'Estac ne désespère pas de le garder une saison de plus, pour sa découverte de la L1, le joueur ayant multiplié les déclarations "d'amour" pour le club qui lui a "tout donné".

La défense, secteur clé de la fin de saison, aura besoin de quelques retouches, notamment côté droit et l'arrivée d'un gardien expérimenté apparaît indispensable.

Au milieu, un rajeunissement est prévisible, même si Stéphane Darbion (33 ans) et surtout Benjamin Nivet (40 ans), indissociables, devraient être encore là. "Ce serait difficile de quitter ce groupe, la vie du vestiaire au quotidien...", a glissé le capitaine, pas loin de rempiler pour une 12e saison troyenne.

La remontée de l'Estac ne change rien à son statut de club à vendre. Si Daniel Masoni a expliqué que "ce sont les journalistes" qui affirment cela et que lui "est toujours là", le président cherche un repreneur, capable de mettre 4 à 5 millions d'euros sur la table. La vente avortée à l'Américain Gary Allen en 2016 l'amène à adopter une posture plus prudente.

On lui a prêté notamment des contacts avec des investisseurs britanniques. Mais rien n'est fait, alors qu'il prépare depuis de longs mois son départ en retraite pour le Portugal. Il aimerait transmettre le témoin dans de bonnes conditions et s'être assuré de la pérennité du projet troyen.

http://www.courrier-picard.fr/33521/art ... e-preparee



palexandre
International
International
Messages : 5666
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Message par palexandre » 05 juin 2017, 13:10


Si la DNCG ne nous allume pas et si DE SOUSA réussit son recrutement avec 5 ou 6 vrais renforts, je suis optimiste pour la prochaine saison. J'avoue qu'avant les barrages, je me posais des questions sur la différence de niveau entre L1 et L2. On a vu que l'ESTAC avait pris le dessus sur 2 matchs avec retour à LORIENT et avait contredit GIRARD ou PAPIN (et beaucoup d'autres) qui pensaient que le 3ème de L2 n'avait aucune chance sur le 18ème de L1.
Donc, il faut viser une place entre 14ème et 17ème, avec le joker des barrages si 18ème.
Si on bat les équipes à notre portée, sur le papier (RENNES, GUINGAMP, LILLE, MONTPELLIER, ANGERS, METZ, CAEN, DIJON, AMIENS, STRASBOURG) + un ou deux exploits contre les gros, au SDA, çà peut le faire. Car on fera bien 2 ou 3 hold up et quelques nuls au forceps à l'extérieur.
Et on a vu que çà pouvait passer avec 37 ou 38 points.



Avatar du membre
seboun
Pro
Pro
Messages : 4231
Enregistré le : 01 oct. 2002, 08:36
Localisation : No Files

Message par seboun » 05 juin 2017, 13:48


palexandre a écrit :
05 juin 2017, 13:10
Si on bat les équipes à notre portée, sur le papier (RENNES, GUINGAMP, LILLE, MONTPELLIER, ANGERS, METZ, CAEN, DIJON, AMIENS, STRASBOURG)
:shock: Comment peux-tu savoir à quoi ressembleront ces équipes sur le papier (tout comme la nôtre) alors que le mercato n'a même pas commencé ?



Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 11998
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Message par turtle » 05 juin 2017, 14:16


Attendons de voir le recrutement de tous le monde et surtout du nôtre avant de faire des pronostics. Avec l'effectif actuel on sera loin de se maintenir.



Avatar du membre
jibex
Pro
Pro
Messages : 1489
Enregistré le : 19 avr. 2006, 12:00
Localisation : Louisiane

Message par jibex » 05 juin 2017, 15:19


palexandre a écrit :
05 juin 2017, 13:10
Si la DNCG ne nous allume pas et si DE SOUSA réussit son recrutement avec 5 ou 6 vrais renforts, je suis optimiste pour la prochaine saison. J'avoue qu'avant les barrages, je me posais des questions sur la différence de niveau entre L1 et L2. On a vu que l'ESTAC avait pris le dessus sur 2 matchs avec retour à LORIENT et avait contredit GIRARD ou PAPIN (et beaucoup d'autres) qui pensaient que le 3ème de L2 n'avait aucune chance sur le 18ème de L1.
Donc, il faut viser une place entre 14ème et 17ème, avec le joker des barrages si 18ème.
Si on bat les équipes à notre portée, sur le papier (RENNES, GUINGAMP, LILLE, MONTPELLIER, ANGERS, METZ, CAEN, DIJON, AMIENS, STRASBOURG) + un ou deux exploits contre les gros, au SDA, çà peut le faire. Car on fera bien 2 ou 3 hold up et quelques nuls au forceps à l'extérieur.
Et on a vu que çà pouvait passer avec 37 ou 38 points.

Et c'est reparti! Pour des raisons totalement obscures et qui m'échappent, j'ai l'impression que Palexandre descend toutes les équipes de L1 (Lille avec son nouveau gros budget ne va pas jouer dans la même cour que nous...) et nous voit gagner tous les matchs alors qu'il craint les cadors de L2 que sont Laval et Orléans en nous voyant nous ramasser à chaque fois.



Avatar du membre
Micka95000
Pro
Pro
Messages : 2573
Enregistré le : 09 janv. 2010, 18:50
Localisation : Troyes

Message par Micka95000 » 05 juin 2017, 16:25


jibex a écrit :
05 juin 2017, 15:19
palexandre a écrit :
05 juin 2017, 13:10
Si la DNCG ne nous allume pas et si DE SOUSA réussit son recrutement avec 5 ou 6 vrais renforts, je suis optimiste pour la prochaine saison. J'avoue qu'avant les barrages, je me posais des questions sur la différence de niveau entre L1 et L2. On a vu que l'ESTAC avait pris le dessus sur 2 matchs avec retour à LORIENT et avait contredit GIRARD ou PAPIN (et beaucoup d'autres) qui pensaient que le 3ème de L2 n'avait aucune chance sur le 18ème de L1.
Donc, il faut viser une place entre 14ème et 17ème, avec le joker des barrages si 18ème.
Si on bat les équipes à notre portée, sur le papier (RENNES, GUINGAMP, LILLE, MONTPELLIER, ANGERS, METZ, CAEN, DIJON, AMIENS, STRASBOURG) + un ou deux exploits contre les gros, au SDA, çà peut le faire. Car on fera bien 2 ou 3 hold up et quelques nuls au forceps à l'extérieur.
Et on a vu que çà pouvait passer avec 37 ou 38 points.

Et c'est reparti! Pour des raisons totalement obscures et qui m'échappent, j'ai l'impression que Palexandre descend toutes les équipes de L1 (Lille avec son nouveau gros budget ne va pas jouer dans la même cour que nous...) et nous voit gagner tous les matchs alors qu'il craint les cadors de L2 que sont Laval et Orléans en nous voyant nous ramasser à chaque fois.
A chaque fois il nous fait le coup :lol: Il n'y a aucune logique, je ne le comprendrai jamais ! LAVAL > TROYES et TROYES > RENNES donc LAVAL > RENNES, c'est bien ça palexandre ? ;)


Troyes, capitale HISTORIQUE de la Champagne !

palexandre
International
International
Messages : 5666
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Message par palexandre » 05 juin 2017, 21:25


La L2 est un championnat hyper compliqué : les gros budgets (on pense à LENS, SOCHAUX et REIMS cette année), s'y cassent régulièrement les dents.
Je continue de penser qu'il est beaucoup plus difficile de monter en L1 que de s'y maintenir, encore plus maintenant avec seulement 2 descentes directes.
Exemples d'équipes de notre niveau en L1 : ANGERS, CAEN, DIJON, METZ ou ... LORIENT (qui a enchaîné 11 années avec une équipe très moyenne avant de redescendre).
L'an prochain, la L2 sera très très difficile avec les BREST, LENS, NÎMES (qui ont échoué de très peu), AUXERRE, LE HAVRE, REIMS, SOCHAUX et VALENCIENNES (ces cinq-là vont à nouveau mettre de gros moyens), le GFC.AJACCIO + une éventuelle surprise, type AMIENS.



Avatar du membre
Mlledu10
Pro
Pro
Messages : 1539
Enregistré le : 30 déc. 2010, 18:44

Message par Mlledu10 » 19 juin 2017, 11:18


LES NOUVEAUTÉS RÉGLEMENTAIRES POUR 2017/2018

Communiqué LFP

A partir de la saison 2017/2018, trois nouveautés réglementaires sportives ont été adoptées par le Conseil d’administration de la LFP du jeudi 15 juin.

Départage en cas d’égalité : les confrontations directes mieux prises en compte

Le départage en cas d’égalité de points au classement a été modifié pour la saison 2017/2018. Ce départage récompensera toujours la régularité avec la prise en compte de la différence de buts générale comme critère n°1 tout en introduisant une part plus importante pour les critères liés aux confrontations directes. Ainsi, à partir de la saison 2017/18, le départage en cas d’égalité serait le suivant :

1. Différence de buts générale
2. Plus grand nombre de points sur confrontations directes
3. Différence de buts particulière
4. Plus grand nombre de buts dans les confrontations directes
5. Plus grand nombre de buts à l’extérieur dans les confrontations directes
6. Meilleure attaque générale
7. Meilleure attaque à l’extérieur (général)
8. Club ayant marqué le plus grand nombre de buts sur une rencontre de championnat
9. Départage disciplinaire

Pour rappel, jusqu’à la saison 2016/17, le départage s’effectuait en prenant en compte, tout d’abord la différence de buts générale, puis la meilleure attaque générale, la différence de buts particulière et en dernier lieu le départage disciplinaire.

Les pelouses au cœur des préoccupations

Le règlement introduit la possibilité de sanctionner les clubs disposant de mauvaises pelouses. Si un club obtient trois journées consécutives une note inférieure à dix au Championnat des Pelouses, la Commission des Compétitions pourra lui infliger une amende pouvant aller jusqu’à 50.000 €.

Par ailleurs, les clubs seront dans l’obligation d’humidifier le terrain avant la rencontre afin d’avoir des conditions optimales pour avoir un jeu rapide.

Le souci de préserver la pelouse obligera aussi les clubs à plusieurs dispositions pour protéger la surface de réparation. Il n’y aura pas d’échauffement ou de décrassage dans la surface de réparation. Des buts mobiles devront être mis en place pour l’échauffement des gardiens. Les exercices de vitesse durant l’échauffement devront être effectués dans une zone identifiée par le référent pelouse du club.

Commission de discipline : des amendes plus élevées

Jusque-là plafonnées à 1500€ par le Code du Sport, les amendes pour les personnes physiques pourront s’élever jusqu’à 45.000€. Elles concerneront tous les acteurs des clubs et pourront s’appliquer sur les sanctions liées au manquement à l’éthique.

Enfin, pour permettre que les procédures soient plus rapides, le nouveau règlement réduit le délai de convocation de quinze à sept jours, et les délais d’appel de dix à sept jours.

http://www.lfp.fr/corporate/article/les ... 7-2018.htm



Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités